Tutoriel | L'effet "lumière en étoile"

(An English version of this article is on the CM blog!) Si vous êtes familiers avec mon travail, vous aurez probablement remarqué que j'aime bien utiliser de temps à autre cette "lumière en étoile" dans mes images.

J'avais déjà évoqué cet effet un peu rapidement dans un précédent tutoriel, mais j'ai reçu quelques questions complémentaires depuis, donc j'ai décidé de lui consacrer un article spécifique. C'est un effet amusant et assez facile à réaliser, donc ce serait dommage de s'en priver !

Tutoriel-lumiere-en-etoile.jpg

Comment ça marche ?

Cet effet de lumière en étoile est créé par la diffraction de la lumière. Même si vous n'êtes pas très calé en physique vous pouvez comprendre la mécanique de ce phénomène : quand la lumière rencontre un obstacle (ici, les bords de l'ouverture créée par votre diaphragme), la lumière se courbe légèrement au contact de cet obstacle.

Or votre diaphragme est constitué de lamelles, qui créent une ouverture circulaire. Ce cercle n'est pas parfait : au croisement entre 2 lamelles se créent de petits angles qui font comme un entonnoir à lumière. C'est cet entonnoir qui va créer chacune des branches de notre étoile de lumière.

Voici un exemple typique : une vue de la rade de Marseille par un après-midi d'automne ensoleillé.

Tutoriel-photo-lumiere-soleil.jpg

Si vous voulez créer cet effet en étoile, la première étape sera de trouver le bon angle de vue pour inclure le soleil (ou toute autre forte source de lumière) dans votre cadre. Un rayon de lumière ne suffit pas, c'est bien tout le soleil qu'il faut inclure (ou au moins une partie de celui-ci, on verra plus loin qu'il peut être intéressant de bloquer partiellement la lumière pour accroître le phénomène). Il est donc impossible de l'obtenir un jour où le ciel est complètement couvert, il faudra attendre une éclaircie.

Un autre point crucial à prendre en compte pour réussir cet effet, c'est que plus l'ouverture de votre objectif est petite, et plus la forme de l'étoile sera précise, comme dans l'exemple ci-dessus (ouverture: f/22).

Voici une petite démonstration en images. La photo précédente et celles qui suivent ont été prises à quelques secondes d'intervalle, en expérimentant différentes ouvertures (à chaque fois j'ai réajusté mes autres paramètres pour garder une exposition constante). Je n'ai pas post-traité ces images, puisque mon but était de montrer le résultat brut de capteur.

apprendre-la-photo-soleil-en-etoile.jpg

On constate facilement que l'effet en étoile est à son maximum quand l'ouverture est la plus petite (f/22), et qu'il perd progressivement en intensité au fur et à mesure que le diamètre de l'ouverture augmente, jusqu'à devenir un cercle flou de lumière à f/2.8.

Astuce n°1: La forme de votre étoile dépend du nombre de lamelles de votre objectif. Un objectif à 8 lamelles comme le Canon 24-70 mm L que j'ai utilisé ici vous donnera une étoile à 8 branches. Vous pouvez vous amuser à jouer avec différents objectifs pour produire différents effets. Par exemple, le Canon 50 mm 1.8 (5 lamelles) vous donnerait une étoile à 5 branches.

Astuce n°2: Plus votre longueur focale est petite, et plus l'effet en étoile sera marqué (Donc un effet plus fort à 24 mm qu'à 135 mm, par exemple).

En résumé, obtenir l'effet de lumière en étoile est tout simple : il faut juste incorporer le soleil (ou toute autre forte source de lumière) dans votre cadre, et choisir l'ouverture la plus petite possible pour maximiser le résultat.

Quand utiliser l'effet de soleil en étoile ?

L'une des choses que j'aime le plus capturer dans mes images est le mouvement, l'énergie. Or j'ai remarqué que rajouter cet effet en étoile dans mon cadre peut renforcer encore le dynamisme d'une image, comme si celle-ci rayonnait d'énergie. C'est pourquoi j'aime bien utiliser cet effet quand je photographie des sujets en action.

C'est d'ailleurs encore plus frappant quand on l'utilise dans une silhouette : le contraste entre les formes sombres du sujet ou de l'environnement et l'étoile brillante du soleil crée un effet visuel très puissant.

silhouette-soleil-etoile.jpg

(Si vous souhaitez en savoir plus sur les silhouettes, vous pouvez aller lire ce tutoriel qui leur est consacré). Mais j'aime aussi l'intégrer dans des images très calmes ou statiques, comme des paysages ou de l'architecture.

Pour être tout à fait honnête, je suis une piètre photographe de paysages, j'ai un mal fou à être inspirée par les objets inanimés. Du coup, ajouter cet effet en étoile dans mon image me permet de créer un contraste fort entre l'immobilité de la scène et le mouvement de la lumière, ce qui donne vie à mon image.

Astuce n°3 : L'exemple ci-dessus montre que l'effet en étoile est accru lorsqu'un élément dans votre cadre vient partiellement bloquer la source de lumière. Vous pouvez jouer avec votre angle de vue jusqu'à ce que votre sujet touche le soleil (ou toute autre source de lumière) et vous verrez votre étoile s'étendre encore plus.

Enfin, quand vous en aurez marre de jouer avec le soleil, vous pourrez vous amuser à le faire de nuit. En effet toute forte source de lumière (comme un lampadaire) peut vous donner de très beaux effets en étoile, à condition de suivre la même recette (utiliser la plus petite ouverture possible).

Attention, utiliser une petite ouverture de nuit n'est pas chose facile, car il vous faudra une vitesse très lente pour obtenir une exposition correcte. Vous ne pourrez donc pas tenir votre appareil à la main si vous voulez une image nette (le tremblement de vos mains ou la vibration de votre doigt appuyant sur le déclencheur suffiraient à produire un flou de bougé).

La solution est d'utiliser un trépied et une télécommande, ou si vous ne disposez pas de cet équipement, de placer votre appareil sur une surface bien stable et d'utiliser votre retardateur, afin d'éviter tout mouvement au moment où l'image sera prise.

Voilà, vous savez tout, maintenant c'est à vous de jouer !

Enfin, pour consulter toutes les offres de formation pour photographes de Tout Petit Pixel, c'est par là !