A propos de la mise au point et du bouton arrière | Tutoriel

Suite à la parution du livre "La photo d'enfants", j'ai reçu plusieurs messages de lecteurs souhaitant en savoir plus sur ce fameux "bouton arrière" dont je parle dans le chapitre 2 (Spécificités de la photo de portrait) comme étant un élément clé dans la réussite de ma mise au point.C'est aussi un des nombreux "trucs et astuces" donnés dans l'e-book "Photographier les petits marcheurs", donc c'est peut-être suite à cette lecture que vous arrivez sur cet article.

Le bouton arrière ? Mais c'est quoi donc ?

C'est une petite chose tout simple, mais qui va peut-être révolutionner la netteté de vos photos. Commençons par le commencement : la mise au point "normale". Quand vous prenez une photo avec votre reflex, vous appuyez d'abord sur votre déclencheur à mi-course pour faire la mise au point par autofocus, puis lorsque celle-ci vous convient vous appuyez une 2e fois, et "clic" la photo est dans la boîte.

Il existe une autre solution que celle que je viens de décrire : paramétrer un autre bouton (le fameux "bouton arrière") pour gérer votre mise au point.

Selon le modèle de votre appareil, vous pourrez choisir le bouton AF-ON (c'est celui que j'utilise sur mon appareil Canon, et qui marche aussi pour les Nikonistes), ou même le bouton étoile (*).

BBF0.jpg

Mais qu'est-ce que ça change ??

Tout simplement, ça sépare la mise au point du déclenchement. Au lieu de demander à votre index de faire deux choses consécutives, vous ne lui en demanderez plus qu'une (déclencher au bon moment) tandis que votre pouce gèrera la mise au point grâce au bouton arrière.

Il existe un débat autour de ce fameux bouton. Certains l'ont essayé, et ne comprennent pas l'intérêt, ne voyant aucune différence notable de résultat. De fait, si vous êtes un photographe de paysage ou de nature morte, il y a fort à parier que ça ne change rien pour vous.

Par contre, si vous êtes un photographe de portrait, et si votre modèle est potentiellement en mouvement (là je sens que j'ai soudainement capté l'attention de celles et ceux qui ont un petit marcheur à la maison !!) ce bouton arrière va devenir votre meilleur ami.

Et en pratique, ça donne quoi ?

Prenons cette photo des deux apprentis chevaliers, qui courent gaiement en direction de l'objectif.

photographe-enfant-lifestyle2.jpg

Si vous placez votre collimateur actif sur le premier petit bonhomme, appuyez sur votre déclencheur à mi-course pour faire la mise au point, puis déclenchez, il se passe une fraction de secondes entre ces deux gestes. Ce laps de temps pourtant très court peut être suffisant pour qu'il sorte de la zone de netteté. Particulièrement si vous utilisez une très grande ouverture, ce qui implique que votre profondeur de champ soit très courte. Le résultat sera une image qui manque de netteté.

Heureusement pour moi, j'utilisais le bouton arrière lorsque j'ai pris cette image (je l'utilise 100% du temps). J'utilisais aussi un mode autofocus dynamique (Ai-Servo, l'équivalent d'AF-C si vous êtes Nikoniste). Il m'a donc suffi de laisser mon pouce appuyé en continu sur le bouton arrière pour que la mise au point se fasse en continu, en suivant le mouvement de l'enfant. Quand mon index a appuyé sur le déclencheur, mon pouce était toujours sur le bouton arrière, donc les deux actions (mise au point et déclenchement) se sont produites simultanément. Résultat, la mise au point est parfaite.

photographe-papa-bebe.jpg

Ce bouton arrière vous garantira donc une mise au point plus fiable pour toute image incluant un mouvement rapide de votre sujet, comme Hayden en plein vol ou Etan jouant au kangourou.

photo-enfant-urbain.jpg

C'est la raison pour laquelle le bouton arrière est souvent utilisé par les photographes sportifs qui ont besoin de figer des mouvements extrêmement rapides, ou certains photographes animaliers (pour saisir un oiseau en plein vol par exemple).

(Remarque : cet article ne couvre pas l'ensemble des facteurs qui conduisent à la netteté d'une image, mais je rappelle néanmoins ici que pour avoir une image nette d'un sujet en mouvement rapide vous aurez aussi besoin d'une vitesse d'obturation importante, comme 1/500s ou 1/640s sur les deux exemples ci-dessus).

Un autre intérêt du bouton arrière est qu'il bloque la mise au point

Si vous appuyez sur le bouton arrière et que vous relâchez, votre mise au point ne bougera plus tant que vous n'appuierez pas à nouveau sur le bouton. C'est une fonction que j'apprécie beaucoup pour réaliser des auto-portraits.

Prenons cette image de moi en compagnie de mes 2 fistons.

Lisa-Tichane-auto-portrait.jpg

Pour la réaliser, j'ai installé mon appareil sur un trépied face au lit. J'ai demandé à mes fils de se mettre en position, et je les ai utilisés comme cible pour faire mes réglages et ma mise au point. Une fois la netteté établie, je n'ai plus touché à mon appareil. Je suis allée les rejoindre (en prenant soin de me placer aussi proche d'eux que possible pour respecter la zone de netteté), et je n'ai plus eu qu'à déclencher grâce à ma télécommande. On a ainsi pu faire une série d'une dizaine d'images sans avoir à se soucier de rien d'autre que de s'amuser, la mise au point étant bloquée elle n'a pas bougé d'un cil!

Je veux essayer, comment je m'y prends ?

Pour paramétrer ce fameux bouton arrière, reportez-vous à votre manuel, c'est variable d'un modèle à l'autre. Sur mon Canon 5D Mark II le réglage se trouve dans le menu C.FnIV, et j'ai sélectionné la 3e option (AE lock / Metering + AF start). Si vous êtes un utilisateur Nikon, il faut vous rendre dans votre menu Réglages personnalisés, sélectionner A (autofocus), choisir A5 (AF Activation) et choisir AF-ON seulement.

EDIT: pour le Mark III il faut vous rendre dans le 5e menu, puis dans le 2e sous-menu (qui s'appelle C.Fn2 : Disp/Orientation). La dernière ligne de ce menu vous permet de personnaliser l'usage de vos boutons, c'est là que ça se passe. Le tout premier bouton à paramétrer est votre déclencheur (1er bouton de la liste), choisissez l'option "Metering Start" et non plus "Metering and AF start" qui est l'option pat défaut, afin que votre déclencheur ne gère plus du tout votre auto-focus. Ensuite, passez au paramétrage du bouton AF-ON, et assignez-le à "Metering and AF start". Et voilà :)

Pour celles et ceux qui utilisent déjà le bouton arrière, n'hésitez pas à partager vos réglages dans les commentaires de cet article, je mettrai à jour au fur et à mesure pour que chacun puisse y trouver les instructions qui conviennent à son modèle.

Il vous faudra sans doute quelques jours pour vous y habituer et prendre de nouveaux réflexes, mais dans peu de temps vous vous demanderez comment vous avez pu vous en passer aussi longtemps.  Je vous promets que ça vaut la peine d'essayer, ma mise au point s'est considérablement améliorée depuis que j'ai découvert le bouton arrière. A vous de jouer !

Si vous voulez savoir comment réussir vos images avec de jeunes enfants qui bougent tout le temps, l'e-book "Photographier les petits marcheurs" est fait pour vous !

Voir les possibilités d'accompagnement et de formation pour les photographes