Soyons sérieux... ou pas (semaine 39)

Il y a tout ce que j'aime dans cette photo. De l'énergie, de la spontanéité, de la joie, un brin de folie. Une lumière graphique.

Cette image est un concentré d'enfance, une seconde de réalité avec une touche de poésie. Elle est pleine de petites imperfections mais c'est sans doute aussi ce qui fait son charme.

Un de mes plus grands challenges de photographe, c'est de ne pas me laisser piéger par la quête de la "photo parfaite". Qui devient très vite une photo sans âme. Lisse et sans saveur.

Je vais afficher cette image sur mon mur pour les jours où j'aurai besoin d'une piqûre de rappel :)