Soyons sérieux... ou pas ! (Episode n°92)

L'amour, c'est pas toujours rose-guimauve avec des petits cœurs sur les i. Heureusement d'ailleurs, parce que rien que d'y penser j'en aurais déjà la nausée. L'amour ça peut prendre bien des formes, certaines plus rigolotes que d'autres, ou plus énergiques, ou plus musclées... j'en ai la démonstration quotidienne dans ma maison pleine de p'tits gars (mais attention à ne pas s'y tromper, les filles sont loin d'être en reste pour l'amour-pas-si-tendre-que-ça, je suis sûre que vous avez déjà des exemples en tête juste en lisant cette phrase).

Bref, dans toutes ces formes de démonstration d'affection, celle qui est sans doute ma préférée - peut-être parce que je la pratique volontiers à toute occasion avec mes loulous à condition d'avoir un environnement suffisamment matelassé pour assurer mon confort de princesse au petit pois - c'est l'amour version rugby-catch. Vous savez, celui où on s'empoigne, où on se plaque au sol en se roulant par terre, tout en se chatouillant un peu au passage l'air de rien ? Et où on fait semblant de s'offusquer juste pour le plaisir de riposter d'un coup d'oreiller derrière la tête ? Voilà, j'étais sûre que vous connaissiez vous aussi. Personnellement j'adore, c'est tellement plus rigolo qu'un petit-bisou-sur-la-joue qui laisse toujours un goût de trop peu. Bon d'accord, ça finit parfois par un bleu ou une petite bosse, c'est les risques du métier. Mais dans l'ensemble ça vaut la peine, non ?

Arthur et Jules en tous cas sont des pros du genre. Voici une démonstration en 8 leçons qui devrait vous permettre de pratiquer à la maison dès aujourd'hui. On court l'un vers l'autre, on s’attrape en faisant mine de se faire un câlin, et hop ! On perd l’équilibre comme par hasard... c'est tout un art. La preuve en images !

photo enfants freres
photo enfants freres
frères qui jouent
frères qui jouent

Renversant non ? :)