Soyons sérieux... ou pas ! (Episode n°118)

Depuis le temps que vous suivez cette Chasse au Sérieux, vous savez que je ne rate pas une occasion de vous fournir toutes sortes de remèdes contre l'ennui, qui est un allié non négligeable de notre pire Ennemi. Comment ça, "quel Ennemi ?" Mais le Sérieux voyons, il faut suivre un peu !

Résumons la situation par un petit schéma facilement accessible à vos esprits embrumés par les pollens du printemps : ennui => grise mine => sourcils froncés => le sérieux s'installe. Radical, et redoutable.

Si vous avez raté les épisodes précédents, ou bien si vous avez une mémoire de poisson rouge (ça arrive même aux meilleurs) vous pouvez aller relire quelques articles précédents, qui vont vous donner des petits recettes toutes simples et infaillibles pour lutter contre l'ennui, comme : monter un groupe de rock, adopter un chien taille poney, ou tout simplement faire un apéro.

Et si vous êtes feignants (ça arrive aussi, surtout aux meilleurs) vous pouvez vous contenter de la recette du jour, qui tient en 4 petits mots : ADOPTEZ UN PETIT FRERE.

Mieux vaut le prendre déjà pré-fabriqué, parce qu'un petit frère ça peut prendre un temps considérable à sortir de l’œuf. En plus, pour le projet qui nous occupe aujourd'hui, mieux vaut un petit frère qui sache déjà se déplacer sur ses petites jambes, ça multiplie les opportunités. En effet, un petit frère normalement constitué (et doté de fonctions motrices en bonne et due forme) saura vous retrouver dans n'importe quel coin de la maison, aussi reculé soit-il. Il vous retrouvera même d'autant plus vite qu'il pense que vous cherchez à l'éviter. Et dès qu'il vous aura trouvé, il aura mille idées plus créatives les unes que les autres pour vous sauver de ce danger imminent que nous avons d'ores et déjà identifié (l'ennui, pour ceux qui décidément ne suivent toujours pas). Il pourra, au choix : vous sauter sur le ventre, vous tirer les cheveux, vous arracher à vitesse grand V le livre que vous tentiez de lire paisiblement (tout en partant en courant à l'autre bout de la maison avec l'objet du délit), vous crier "COUCOU !!!!" le plus fort possible dans l'oreille pour le plaisir de vous voir frôler la crise cardiaque, démonter en un temps record votre méga-construction-star-wars-de-la-mort-qui-tue, ou toute combinaison des éléments précédemment cités.

Tout bien considéré, il vaut quand même mieux qu'il vous retrouve. Parce que si sa quête reste infructueuse plus de 5 minutes top chrono, il va trouver de quoi tromper son propre ennui en redécorant les murs de votre chambre au marqueur Welleda, ou en fabriquant des confettis avec votre collection de cartes Pokemon.

Si vous n'êtes toujours pas convaincus de l'efficacité du Petit Frère dans notre quête d'un quotidien parsemé de surprises virevoltantes, je vous laisse admirer en image une démonstration d'attaque-éclair sur un sujet qui s’adonnait tranquillement à la paisible activité de glandouille-sur-moquette. Il a frôlé l'ennui pendant au moins un quart de secondes. Heureusement, Petit Frère était là.

Ouf.

Photographe-enfant-lifestyle.jpg
photographe-lifestyle-freres.jpg