Soyons sérieux... ou pas ! (Episode n°113)

Autant vous le dire tout de suite : j'ai eu du mal à redémarrer cette chasse au sérieux cette année. Il y a des moments dans la vie où se reconnecter à sa propre joie intérieure demande un effort considérable, et les événements des jours passés l'ont prouvé une fois de plus. Il y a quelques semaines, une amie me disait : "La joie, toujours la joie... Pourquoi te focaliser autant sur des images gaies, il n'y a pas que la joie dans la vie !". C'est vrai, tragiquement vrai, l'actualité récente nous l'a rappelé avec fracas. Pourtant je n'ai toujours pas envie de vous montrer d'image triste, mélancolique ou sombre, pour coller avec l'humeur collective (et la mienne aussi, soyons sincère). Parce que l'obscurantisme ne devrait jamais gagner.

Alors aujourd'hui je partage une fois encore une image qui je l'espère, vous donnera le sourire. Non pas parce que la vie est particulièrement réjouissante en ce moment, mais parce la joie est source d'énergie, de force, d'inspiration créatrice. La joie comme arme de combat face aux tendances sombres de notre société. Tout un programme.

Enfin, parce que notre époque manque cruellement d'utopies, je me permets d'en partager une que je trouve particulièrement belle et provocante à la fois. Gandhi a dit "Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde". Alors pour que ce monde rayonne un peu plus, à nous d'incarner la joie au quotidien ! Chassons le sérieux, par petit bout, jour après jour. Saperlipopette.

Photo-enfant-rigolote.jpg