Soyons sérieux... ou pas ! (épisode 50)

Allez, il faut quand même l'avouer... avoir un petit frère ou une petite sœur, c'est quand même pas la joie tous les jours. C'est même franchement désespérant par moments. J'en connais un que je ne citerai pas (mais je vous donne un indice : il dort dans la chambre à côté) qui laisserait volontiers son petit frère au pied du sapin dans l'espoir que le Père Noël le reprenne. Pourtant, pourtant... il y a aussi des moments de franche rigolade. Des fous rires mémorables. Et le bonheur suprême : la blague complètement foireuse qui fait rire à se tordre le petit frère en question, parce qu'un grand frère y'a pas à dire, c'est toujours le nec plus ultra de l'humour, même pour les histoires de Toto.

Ce portrait de Youn et Siam, réalisé à l'occasion de la séance pour le faire-part de naissance de Siam, raconte un de ces moments qui me font craquer. Ce rire qui part de l'un et se propage à l'autre, irrésistiblement... et qui contamine du même coup la photographe, pour son plus grand plaisir.